Sur le chemin du retour, vous avez tous connu de la souffrance qui doit être vue, remerciée et libérée.

6 avril 2019

par John Smallman

      Nous vous observons avec joie depuis les domaines spirituels, alors que l'humanité avance très rapidement sur son chemin collectif vers l'éveil. Cet éveil est absolument inévitable car collectivement, l’Unité de l’Esprit, qui constitue la vie au sein de l’humanité, dans toutes ses nombreuses cultures, races, ethnies et convictions religieuses et politiques, a choisi de cesser de jouer au jeu de la séparation. La séparation était un choix afin de faire l'expérience d'un état totalement irréel, un état dans lequel vous, chaque être sensible, était en concurrence avec un autre pour les ressources nécessaires à votre survie. Au début, c'était pour la nourriture, un abri et des vêtements pour votre corps, puis le pouvoir sur les autres car l’individu était d’avis que c’était le seul moyen pratique d’assurer sa survie.

     Mais vous êtes tous Un, les uns avec les autres, et bien sûr avec Dieu / la Source / la Sagesse, le Créateur de tout ce qui est. Ce que la Source crée est éternel, sans fin, sans terme possible, c’est juste tel que cela est, et rien ne peut le changer ou l'altérer. Par conséquent, la compétition avec les autres et le pouvoir sur eux sont inutiles et dépourvus de signification. Comment pouvez-vous vous battre en compétition et avoir le pouvoir sur vous-même? Ce que vous pouvez faire en tant qu'être humain, c'est évoluer en vous autorisant à reconnaître que vous êtes un être spirituel ne faisant qu'un avec la Source et un avec l'autre dans votre conscience. C'est ce que cela signifie de se réveiller. Comme la science moderne l'a démontré de manière concluante au cours des deux ou trois dernières décennies, absolument tout est enchevêtré et connecté en permanence à tout le reste. Il existe un champ de conscience d'énergie vaste, immense, infini dans lequel une multitude de formes, d'une variété infinie, se développent et se dispersent continuellement et où rien n'est perdu ni  détruit. Tout ce qui se passe, c’est que les formes changent continuellement à mesure que l’Un crée une joie absolue pour Son propre délice sans fin, et cela, bien sûr, signifie également pour votre délice sans fin.

     Ce qui est arrivé, c’est que vous, l’humanité, vous êtes tellement fasciné par vos propres formes que vous trouvez extrêmement difficile de vous ouvrir à la conscience de ce que vous êtes, avez toujours été et serez toujours infiniment plus que les formes sous lesquelles vous pouvez vous vêtir. et cela vous ravit. Vous êtes tous inséparablement liés au champ infini d’énergie divine, l’Amour. Cependant, vous existez également en tant qu'expressions individuelles de l'Essence qui est l'Un à mesure que vous développez et partagez chacun l'Amour que vous êtes tous.

     Sous cette forme humaine, usant de vos cerveaux et de vos esprits humains, cela semble être un paradoxe incompréhensible, mais ce n’est incompréhensible que par les limites dans lesquelles la forme enveloppe la conscience, lui cachant sa connaissance éternelle et infinie, la séparant apparemment d’elle-même. Pour réaffirmer, il n’existe qu’Un seul, dans lequel tout ce qui est a une existence permanente et éternelle, la science moderne vous a montré que rien de matériel ne peut être détruit ou entièrement retiré de l’existence, cela ne fait que passer dans une forme de l’énergie. La matière - roches, rivières, terre, métaux, plantes, animaux (y compris l'homme) - est une énergie qui a pris une forme. La forme a une durée de vie qui varie en fonction du tissu dans lequel elle est fabriquée, tandis que l'énergie elle est éternelle, elle n'est jamais détruite, épuisée ou achevée.

     Vous êtes donc des êtres d’énergie infinie temporairement confinés dans une forme très contraignante. Cette forme n'a aucun pouvoir sur vous. Vous la contrôlez et la dirigez par le pouvoir de vos croyances, croyances dont vous êtes souvent, en fait, presque entièrement inconscient. Vous avez accepté les croyances enracinées par les autres au fur et à mesure que vous atteignez l’âge adulte et elles sont réaffirmées chaque jour par votre famille, la société, la culture, la religion, la politique et l’environnement dans lequel vous vivez. Vous pouvez changer vos croyances, et vous devez changer vos croyances pour les aligner avec l'amour, avec la réalité. Vous êtes l'amour incarné et l'amour est une perfection infinie. Cela ne pose pas de problèmes - émotionnels, psychologiques, intellectuels ou physiques - ni de problèmes à résoudre ou à soigner, mais  ce que vous faites l'est en raison de vos croyances enracinées et invalides, encouragées et farouchement défendues par vos egos fondés sur la peur.

     Prennez le temps chaque jour d'aller à l'intérieur de vous-même, dans ce sanctuaire intérieur sacré qui repose en paix en chacun de vous, c'est le moyen de vous débarrasser de vos croyances invalides et de vous guérir vous-même. Personne d’autre ne peut le faire à votre place, même si d’autres peuvent offrir des conseils affectueux qui peuvent vous aider à accéder au pouvoir infini que chacun de vous a en lui-même. Vous pouvez le faire, et si vous définissez et réitérez cette intention, vous vous guérirez. Il n’est peut-être pas possible de soigner des dommages graves ou une maladie importante dans votre corps, mais vous pouvez soigner vos esprits et votre cœurs, en vous soulageant de la souffrance et vous rendant dans un lieu de paix profonde et d’acceptation de soi.

     Vous êtes tous incarnés en tant qu'humains dans les corps adaptés et des environnements parfaits pour les leçons avec lesquelles vous avez choisi de vous présenter durant cette vie. Vous êtes précisément là où vous êtes censé être, où vous avez voulu être, et vous disposez de ressources illimitées des domaines spirituels auxquels vous pouvez demander un soutien et des conseils 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Tirez parti de ce pouvoir dont vous disposez, car en fait, il vous appartient et vous permettra de laisser tomber les croyances qui vous limitent et vous répriment, toutes ces croyances qui ne vous servent pas. Essayer d’utiliser votre intelligence pour analyser, comprendre et résoudre vos problèmes ne fonctionnera pas, car tout ce qui se passe est qu’ils traversent votre esprit en permanence sur ce qui semble être une piste circulaire sans fin, se répétant et se répétant encore, drainant ainsi votre énergie et votre énergie. vous laissant  impuissant à faire quoi que ce soit à leur sujet. Et après, vous passez devant le réfrigérateur, ou vérifiez votre téléphone, ou vous allumez votre téléviseur - s'il s'avère qu'il est éteint!

     Pour commencer le processus de guérison, asseyez-vous tranquillement dans un état de méditation, de contemplation ou de relaxation profonde et concentrez-vous sur le mur en face de vous, votre souffle, une bougie, une plante, tout ce qui vous convient pour vous aider à vous calmer. A calmer votre esprit et ralentissez vos pensées. Acceptez ensuite tout ce qui se présente, sans jugement ni colère, et demandez s’il y a  un message. Vous avez tous eu des souffrances sur chemin du retour qui doitvent être vues, remerciées et libérées. Vous serez souvent surpris par ce qui vient des profondeurs  - peut-être une honte de votre enfance ou une punition injuste - et la douleur qui en résulte est restée. Regardez-la, acceptez son message et réconfortez-la avec amour, offrant ainsi ce qu'il aurait dû être offert il y a longtemps. Quand elle est vue, acceptée sans jugement d'aucune sorte - ni de soi ni de l'auteur - et réconfortée avec amour, elle va commencer à se dissoudre. Cela peut se produire instantanément, ou bien prendre plus de temps. Acceptez donc à nouveau, n'insistez pas pour un soulagement immédiat, car il s'agit bien sûr d'un jugement négatif. Cet enfant intérieur est blessé et la voie à suivre pour le guérir passe par l'acceptation et le réconfort. N'acceptez pas les suggestions de votre ego selon lesquelles ce serait inutile, que vous seriez maintenant un adulte et que votre souffrance est enfantine. L'ego suggère cela parce qu'il ne veut pas que vous relâchiez la douleur, car il utilise la douleur et la souffrance pour vous contrôler et vous diriger. Lorsque cela se produit, vous dites ou faites quelque chose que vous regrettez plus tard.

     En aimant et en réconfortant votre enfant intérieur pour la douleur et la souffrance qu'il a endurées, vous guérissez et intégrez efficacement votre ego, ce qui vous rend pleinement sincère. Ceux d'entre vous qui ont travaillé avec de jeunes enfants et des nourrissons savent que leurs émotions peuvent les dominer très facilement, et vous savez que les aimer quand ils sont bouleversés est la meilleure façon de les calmer et de les aider à revenir à un lieu de paix, sachant qu'ils sont aimés et acceptés. Alors, donnez-vous l'amour que vous offririez à un petit enfant dans le besoin et ne jugez pas que c'est enfantin, inutile ou stupide! S'aimer soi-même est absolument essentiel. Il est également absolument essentiel de vous pardonner de tout cœur pour les fautes ou les erreurs que vous croyez avoir commises tout au long de votre vie. Acceptez le fait que vous êtes là où vous en êtes physiquement, émotionnellement, mentalement et spirituellement, et que vous agissez ainsi, sachez que vous êtes infiniment et éternellement aimé de Dieu et que cet état ne changera jamais. Le faire cela est un aspect essentielle de votre processus d'éveil.

Avec tout mon amour, Saul.

 Source : http://johnsmallman.wordpress.com/