Vous n'avez jamais été séparés de l'amour

 

John Smallman,

19 mai 2019

     Nous tous – Père/Mère/Dieu, l'Intelligence suprême, la Sagesse divine, et toute la création qui ne réside pas dans la forme (un nombre incroyablement vaste !) – nous observons avec joie et enthousiasme votre moment de réveil s’approcher toujours plus. Et oui, je vous entends d'ici à nouveau exprimer vos doutes et votre irritation, parce que nous vous disons cela depuis très longtemps que votre éveil est sur le point d’avoir lieu. Et pour beaucoup, il semble que rien ne se passe. Vos doutes et votre irritation, et même votre colère augmentent. C’est tout à fait compréhensible, en tant qu’êtres humains dans la forme, il vous est difficile d’accéder au champ divin de l’information où toutes les annonces et les bulletins relatifs à ce plus magnifique événement sont affichés régulièrement. Vous dépendez donc de messages canalisés reçus et partagés par ceux qui sont à l’écoute pour les recevoir, et naturellement vous trouvez cela bien moins que complètement satisfaisant. Votre confiance est divinement mise à l’épreuve comme vous le saviez déjà, et depuis le début, vous étiez tous d’accord parce que vous saviez absolument que tout irait bien, et que vous ne seriez pas déçus.
      Ici, depuis les domaines non physiques, nous comprenons votre impatience, et votre désillusion, et votre éveil est précisément tout au sujet de cette expérience : vous désillusionner ! c’est-à-dire vous libérer de l’illusion. Vous êtes chacun d’entre vous, des êtres divins vivant l'expérience d'une vie dans la forme humaine. Vous avez tous choisi de le faire, sachant à quel point vos souvenirs de la Réalité seraient profondément cachés. Comme être humain, et bien que vous ayez choisi de vous incarner à ce moment précis de l’histoire humaine pour participer à cet événement d’éveil des plus merveilleux, il est, néanmoins, très inquiétant pour vous, comme pour toute l’humanité, de voir le chaos et même d'être impliqués dans le chaos, les conflits et la confusion qui se présentent à nous.
     Cependant, au plus profond de vous même, votre foi reste ferme et inébranlable malgré vos doutes. C’est bien cette foi incroyable qui vous a persuadé de vous incarner à ce stade du processus de l'éveil – et cela dure depuis longtemps sur le plan humain – pour aider puissamment ceux qui, apparemment, n’ont absolument aucune idée de ce qui se passe, ni de la joie indicible qui vous attend tous.
     Votre foi et votre force, et l’amour qui remplit vos cœurs, et que vous partagez si volontiers, sont essentiels à l’éveil, ils soutiennent tant de personnes, dont vous ignorez totalement l’existence, d’une manière qui vous surprendrait. En vérité, vous êtes énormément honorés et respectés ici dans la Réalité, l’état ou le lieu dont aucun d’entre vous ne s’est jamais éloigné. En raison des limites que la forme humaine vous impose, vous ne savez pas que vous êtes constamment et affectueusement enveloppé par la Réalité.
     Cependant, en vous accrochant fermement à votre intention la plus puissante de vous éveiller – une intention puissante que tout le monde retient mais dont la plupart ne sont pas conscients ou à laquelle ils ne peuvent pas accéder – même si vous ne communiquez pas verbalement cette intention à quiconque, je vous assure qu’elle est pourtant communiquée et partagée à des niveaux très profonds, et c’est pourquoi tant de « choses » troublantes se manifestent pour autant de gens en ce moment. Et beaucoup d’entre vous, je le sais, se sentent très seuls parce qu’il semble qu’il n’y a personne, ou qu’il n’y a pratiquement personne, avec qui vous pouvez partager ne serait-ce qu'une petite partie de votre vision de l’éveil.
     L’expression de « la fin des temps » a été beaucoup employée car les gens sont de plus en plus préoccupés et inquiets de l’état du monde et de la direction qu’il semble prendre. Mais il serait beaucoup plus approprié de se référer à une autre expression, celle qui dit que « les ténèbres sont plus sombres avant la glorieuse lumière de l’aube ». L’éveil est une « aurore », un savoir qui arrive dans la conscience des gens qu’il n’y a que l’Amour, suivi par la reconnaissance joyeuse de cette vérité divine. Le pouvoir de l’Amour est de fondre ou de dissoudre tout ce qui n’est pas en parfait alignement avec Lui. Il vous étonnera, car l’aube se lève et la lumière la plus brillante se déverse dans votre conscience, ne laissant nulle part aux ténèbres le soin de demeurer et vous montrant quels êtres divins magnifiques vous êtes tous.
    L’amertume, la haine, le jugement, le blâme et l’intense besoin égoïste de voir le châtiment ordonné et délivré, qui mènent infailliblement à des conflits sans fin, s’effondreront et se désintègreront au fur et à mesure que les gens ouvriront leur cœur à l’immense pouvoir de l’Amour. Vous n’avez jamais été séparé de l’Amour, mais l’Amour n’impose pas, il ne force pas, il ne dirige pas, il ne contrôle pas, il est juste, et quand il n’est plus refusé ou exclu, rejeté parce que vous vous sentez indigne de Sa Présence en vous, et au contraire, il est accueilli ouvertement dans tous vos cœurs, alors il vous remplira d’un sentiment de respect et d’émerveillement que vous ne pouvez imaginer. La joie de l’accueil inconditionnel que l’Amour offre à tous, qu'ils soient saints ou pécheurs, car vous êtes tous à la fois saints et pécheurs, va absolument vous éblouir.
    Je vous demande donc d’ouvrir pleinement vos cœurs – ils sont depuis des éons fermés dans la peur et ont rétréci par manque de nourriture – et de leur permettre de s’étendre sans limites et sans fin comme l’Amour les remplit à nouveau de toute la création. En chacun de vous est Tout, vous avez juste temporairement oublié et perdu de vue ce fait, et la Réalité. Il n’y a que l'UN, Vous êtes Un, et dans la Présence de l’Un il n’y a qu’une joie infinie. Célébrez donc l’inévitabilité de votre réveil, libérez vos doutes et vos angoisses, et sachez, comme vous le savez au fond de vous, que tout va bien, que tout va toujours bien, et que vous n’avez tout simplement pas été assez attentif.

Avec tant d’amour, Saul.
 

Page d’origine : https://johnsmallman.wordpress.com