page 1, 2, 34, 5, 67, 8, 9,11, 12, 1314, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 25, 26, 27, 28, 29 page 30, 31,  32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58... liste des pages.


La transformation de la conscience


Serge C.

     C'est assez casse-pieds de se tenir dans la prise de conscience sans vouloir aller au-delà ! C'est ce que vous exprimez au début, ces gens qui en sont à la prémisse de la recherche sur etc.! Ras le bol des préliminaires ! donnez moi un morceau de bois, un ciseau et je vais tailler, tailler pour en sortir une statue. De l'action. Un truc à faire. Une méthode à suivre. Dans le domaine de l'action, c'est ce que tout le monde attend.

    Disons qu'ici, on fait une pose. Juste pour observer ce qui se passe en moi. Juste pour comprendre, sans chercher à aller au-delà. Petit exercice de lucidité. Tiens, le maelström de la vie ordinaire. Ce tiraillement constant des impératifs de la vie. Ai-je jamais remarqué à quel point j'étais perdu dans ce bazar de la vie ordinaire? Est-ce que j'en ai jamais pris conscience?


Claude D.

   Être ou ne pas être dans l’ego. Je crois que il faudrait voir différemment l’ego à savoir si l’ego est là ou pas, je répondrai que l’ego n’est pas, n’est plus là, quand il ne dérange votre conscience d’y être. Ce que je veut dire c’est que nous, nous somme construit un image de la conscience et de l’ego. Une image tantôt intellectuelle tantôt et ou sentit

   Qui se pose la question premièrement es ce que j’ai un ego ou pas. Si vraiment il n’y as plus d’ego, il n’y a que la conscience qui s’en ego, ne sent pas le besoin de demander cette question, puisque elle est dans l’action dans le fait d’être, Elle sait ce qu’elle elle, elle est tellement complète en elle-même elle sent tellement le plein de la vie qui la remplis elle ne sens pas le besoin de cette pseudo question du manque de cette basse estime d’elle-même à demander si elle un diminutif relier à l’ego ou pas à savoir si elle est correct ou pas (c’est des mots intellectuellement ont le sais mais dans le sentit souvent c’est autre chose qui est vécu) elle est d’une réelle harmonisation avec la vie sa réponse est en sa question, mais pas la question es ce que je suis ou non dans l’ego. C’est une évidence, je ne pourrais mettre de mot, mais je sais que c’est mot là ne se pose pas. C’est comme quand ont est en amour vraiment la question ne se pose pas, là je parle du summum de l’amour de la conscience sans ego.

   Ce n’est pas que c’est mal de se poser la question mais c’est que la réponse est déjà fusionnée à la question. C’est le genre de chose que tu ne peux plus te poser si tu l’as vécu.

   Encore une fois l’ego une fois que ont peut en être épargné de part notre percée à vivre sans lui et à d’être dans notre esprit cela ne veut pas dire que il n’est plus là. Pour l’instant il n’a que cédé la place. Comme il se passe en nous avec bien des parties continuellement

   La question à savoir si un moment donner que l’on sent que l’on ais dans un continuum de pensée sans ego en nous, ne fait pas que nous n’avons plus d’ego, pas plus que lorsque nous vivons de la joie en nous cela ne veut pas dire que nous n’avons plus de peine du tout en nous bien que c’est émotion soi bien opposé, les deux sont là en potentiel.

   Bien que nous ayons le potentiel de vivre dans notre esprit de plus en plus du fait que nous avons moins d’ego ou bien que notre conscience prend plus d’ampleur par instant, cela n’insinue pas que le travail est terminer non au contraire il est là pour nous encourager et pour nous dire combien le travail n’est pas facile car même après être rendu là ce qui est possible de ne pas sous-estimé les subtilité en strate de d’inconscience il peut y avoir à surmonté dans toute leur complexité que nous verrons dans notre conscience après avoir arpenté le chemin…

   Rappelez vous au début de votre évolution consciente vous pensiez que l’ego étais ceci cela et maintenant vous voyez en grosso modo différemment dans 15ans vous le verrais encore différemment et vous trouverais que vous étiez plus dans l’ego que vous ne le pensiez bien souvent car pour certain vous pouvez déjà vous le dire quand vous regardez votre passé… Alors être ou ne pas être dans l’ego est justement une question d’ego.


 suite

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| forum| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com