page 1, 2, 34, 5, 67, 8, 9, 11, 12, 1314, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 25, 26, 27, 28,29, 30, 31, 3233, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 4445, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, page 60, 61, 62,..


La transformation de la conscience


Bernard V.

l       Le sujet de ce forum part du principe que la conscience peut être transformée. Ce qui sous entend qu'il y a un besoin de transformation. Donc que l'état de conscience actuel de la majorité des êtres "conscients" qui lisent ce forum ne leur convient pas tel qu'il est.

        Ceci peut représenter le point de départ. Il reste à définir le point d'arrivée. Quel état de conscience chacun souhaite atteindre. (Il n'est sans doute pas le même pour tous). Puis, une fois que ces deux sont définis, il reste à déterminer le moyen de passer de l'un à l'autre.
        Dans la plus part des cas que j'ai pu lire (je n'ai pas tout lu) il me semble que le but est d'arriver à un mieux être qui n'implique pas une vrai transformation de la conscience. Une simple démarche psychologique (ce n'est pas le choix qui manque) peut amener le résultat souhaité.

Quelques autres essayent de comprendre la nature de leur situation et analyse la conscience par le processus de "neti" (ce n'est pas ceci, ni cela) mais aucun but précis n'est défini quand à l'état de conscience à atteindre. Le moyen consiste à avancer dans le brouillard en tâtonnant avec les mains pour arpenter un chemin hypothétique. (Le manque de visibilité aidant, beaucoup tournent en rond).

       Pour rappel, je dois m'exprimer selon mon expérience et ne pas faire intervenir d'argument d'autorité. Donc selon mon expérience, je suis un être de conscience qui se retrouve empêtré dans un conditionnement qui me pousse à m'identifier à mon corps mon mental, mes sens, et tout ce qui leur est concomitant. Je souhaite devenir conscient de ma relation avec la conscience omniprésente et absolue, celle qui est commune à tous les êtres quels qu'ils soient et où qu'ils soient. Par ce processus d'identification temporaire de ma conscience à mon corps, ce dernier m'est très cher mais plus cher encore m'est le fait que je suis un être conscient même si je dois perdre ce corps et tout ce qui s'y rattache puisqu'il est virtuellement déjà perdu (ce n'est qu'une question de temps) il me restera cette conscience indestructible. Mais qu'est-elle ????? Quelle est sa nature transcendantale ?? Qu'elle est sa relation avec la conscience omniprésente et absolue qui donne à tous sans exception ce sentiment merveilleux d'exister et d'être conscient.

       Rien de ce qui semble à ma disposition ne peut m'aider à m'affranchir de cette condition temporaire. Plus j'utilise mon corps mes sens et mon mental mon intelligence etc. plus au final je ne fais qu'accroître ma vanité de penser que je peux trouver la solution par moi même sans pour autant y parvenir. Chacun, qu'il soit philosophe ou non applique inconsciemment chaque jour sa conscience à accepter les conditions qui lui sont prescrites sans pour autant avoir la capacité à les remettre en cause si ce n’est dans ces fantasmes. Qui peut dire qu’il gère autre chose que ce qu’il a reçut sans savoir s’il l’a vraiment choisit; Que ce soit matériel ou intellectuel peut importe. Partant de ce constat je m’émerveille devant mon incapacité totale à transformer ma conscience. Je n’entrevois qu’une seule possibilité. Cette même conscience omniprésente qui donne à tous, le sentiment d’être conscient et d’exister, qui nous est si proche et si lointaine à la fois, elle seule peut se révéler si tel est son bon plaisir. Elle seule peut me révéler ma vrai nature d’être conscient car tout ce dont je suis capable actuellement c’est de transposer tous les concepts matériels acquis par mon conditionnement d’être conscient incarné sur un domaine oublié et de fait hors de ma conscience limitée. Je m’adresse à toi conscience omniprésente et illimitée qui directement et indirectement voit,  entend et  sait tout, toi qui es en moi aussi bien que dans le lecteur de ces lignes, qui m’est inconnu. A toi qui transcende tout ce que je peux connaître ou même concevoir. Je te demande de m’éveiller, que je sois conscient de toi et de notre relation et que je puisse agir en conséquence, que cesse ma perception étroite d’être le centre du monde. Que se révèle à moi la relation que tous les êtres ont avec toi et qu’ainsi je puisse apprécier chacun en fonction de sa vraie nature. Que tombent les masques de cette pièce qui dure quelques dizaines d’années pour chacun de nous. Je suis à ta disposition, je ne suis pas ma propre origine et qui me connaît mieux que toi. Que je m’en remette à mes capacités intellectuelles  et je retombe dans ce faux ego qui consiste à se prendre pour le contrôleur de tout ce qui est. Je t’assure il n’y a pas meilleur transformateur de conscience que toi. Si vous qui lisez avez compris le sens de ma demande essayez s’il vous plaît de plaider en ma faveur en s’y mettant à plusieurs il se peut que dans le lot certains aient déjà leurs entrées et qu’ils soient peut être mieux écouté que moi. Merci beaucoup !


suite
 

pour entrer dans la discussion, cliquer sur l'image, dans l'entête du message mettre "forum".

Bienvenue| Cours de philosophie| Suivi des classes| forum| Liens sur la philosophie| Nos travaux| Informations
 philosophie.spiritualite@gmail.com