Leçon 306.   Le jeu des croyances individuelles       pdf téléchargement     Téléchargement du dossier de la teçon

Nous pensons depuis le siècle des Lumières, que l’Occident s’est émancipé de la croyance. L’idéologie propagée par la techno-science l’assure : « Le monde vit sur la base d’un savoir, celui des sciences et pas sur des croyances ». Du coup, dans le sens commun, la croyance est interprétée comme une posture exclusivement religieuse. L’implicite ici étant, que la science existe en dehors de toute croyance, que la société fondée sur elle est édifiée sur un savoir pur et irréprochable qui ne se mélange pas avec les croyances et que, bien sûr, l’individu normal, élevé dans ce contexte, est nécessairement distant vis-à-vis des religions : cela s’appelle athéisme d’indifférence. Il vivra dans des « opinions », mais en dehors des croyances.

Nous avons à plusieurs reprises détruit intégralement cet argumentaire, mais il faut y revenir. A regret les professeurs de philosophie ont parfois coopéré à la propagande de cette doxa qui n’est qu'un tissu d’âneries, car tout, absolument tout, est archi faux dans ce que nous venons d’écrire, ou mieux : illusoire. Toute société vit conformément à des croyances, y compris la postmodernité à l’occidentale. La science est innervée par les croyances de son époque et elle contribue à renforcer des croyances. Le territoire des croyances est beaucoup plus vaste que la seule dimension de la religion, c’est le riche terreau sur lequel prolifèrent toutes nos opinions. Toutes. Que ce soit en matière de politique, de sociologie, de psychologie, de physique, de métaphysique etc. car ce que nous appelons vérité est d’abord et invariablement, de l’ordre d’une croyance qui n’a pas encore été remise en question. Il n’existe pas de « certitude » des théories scientifiques qui les suspendraient comme les dogmes de la religion pour l’éternité dans le ciel de la vérité, mais un consensus évolutif qui reste inachevé.

Comme le rôle des croyances ce n’est toujours pas compris, il vaut mieux creuser la question. Il y  a même urgence, nous allons le voir. Nous avons précédemment traité de la relation entre croyance et religion, croyance et société, entre croyance et science, dans la présente leçon nous allons cette fois enfoncer le clou en abordant plus en profondeur la relation entre croyance et individualité. Pour poser une question : En quoi nos croyances soutiennent-elles notre sens de l’individualité ?

*    *
*

--------------- L'accès à totalité de la leçon est protégé. Cliquer sur ce lien pour obtenir le dossier

*   *
*

(seconde leçon en rapport avec la pandémie, la première est ici)

Vos commentaires

Questions:

 

 

 

     © Philosophie et spiritualité, 2020, Serge Carfantan,
Accueil. Télécharger, Index analytique. Notions.


Le site Philosophie et spiritualité autorise les emprunts de courtes citations des textes qu'il publie, mais vous devez mentionner vos sources en donnant le nom de l'auteur et celui du livre en dessous du titre. Rappel : la version HTML n'est qu'un brouillon. Demandez par mail la version définitive, vous obtiendrez le dossier complet qui a servi à la préparation de la leçon.